Mitarashi-Dango, un dessert japonais surprenant, l’histoire d’une obsession.

NOTE: cet article fut d’abord publié sur mon précédent blog, en 2008. Voici la version mise à jour.

Mon coup de coeur culinaire sucré de l’année… pour le moment, rien ne le surpasse dans mon top5 des découvertes.
Je vous en ai brièvement parlé lorsque je vous ai raconté mon kidnapping.

Le mitarashi-dango (みたらしだんご, prononcé “mitalachi-dane’go” (mais sans insister sur le “ne” comme on le ferait dans la partie Sud de notre bel hexagone) est un dessert composé de deux éléments: d’un côté les dango (だんご), aussi appelés mochi, qui sont des boulettes réalisées à partir d’un mélange de farine de riz (joshinko) et de farine de riz gluant (shiratamako) avec de l’eau chaude. Ni plus, ni moins. Il existe cependant deux façons pour les préparer, une un peu plus enquiquinante que l’autre, vous me connaissez j’ai choisi la solution de facilité. Vous pouvez pré-cuire la pâte à la vapeur, puis la frapper (oui oui) au mortier et pilon avant de confectionner les boulettes que l’on cuit ensuite à l’eau, ou alors zapper cette étape et faire directement les boules que l’on cuit à l’eau.
De l’autre côté, le mitarashi, qui est le nom de la sauce qui nappe les dango: c’est une sorte de caramel à la sauce soja. Elle a une consistance sirupeuse et est un pur délice. La sauce soja dans un dessert peut surprendre et vous serez sans doute réticent, mais je vous promets que c’est parfois bon d’aller au-delà de ses préjugés, et de goûter.

Comment faire plus simplement

Il existe en épicerie asiatique/japonaise le mélange déjà fait des deux sortes de farine de riz afin de réaliser les dango. Donc nul besoin de chercher désespérément la farine de riz gluant. C’est magique car il n’y a qu’à mélanger la farine spéciale dango (vous la trouverez chez Kioko en France et dans les épiceries asiatiques/japonaises en Amérique du Nord) et de l’eau, et voilà !

Ici en Amérique du Nord, les épiceries asiatiques sont nombreuses et nous pouvons même y trouver les mitarashi dango au rayon frais, prêts à être dégustés. Sinon, Amazon est votre ami.

La recette 

 

Mitarashi dango

Type de plat Dessert
Cuisine Japanese
Keyword Dessert, Japonais, Mochi, Sucrerie
Portions 7 brochettes
Auteur Nova

Ingrédients

Pour les mochi:

  • 250 g de farine spéciale pour dango
  • 180 ml d’eau chaude vous devez pouvoir mettre votre doigt dedans sans vous brûler
  • Eau bouillante salée comme pour les pâtes

Ingrédients pour le mitarashi:

  • 25 g sucre en poudre
  • 25 ml eau
  • 1 cuiller à soupe sauce soja japonaise
  • 1 cuiller à café mirin
  • ½ cuiller à café fécule de maïs
  • anko Facultatif

Instructions

  1. Dans un grand bol, mélangez la farine spéciale dango avec l’eau. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Elle doit être de consistance souple.
  2. Formez de petites boules de la taille d’une noix. Attention, c’est collant… Vous pouvez former un boudin, puis le partager en parts égales que vous roulerez en boulettes; c’est souvent plus simple pour avoir des boules de même taille.
  3. Faites bouillir une grande quantité d’eau salée.
  4. Mettez-y délicatement les dango à cuire (attention, ne vous brûlez pas avec des éclaboussures éventuelles). Au bout de plusieurs minutes, les dango vont commencer à remonter à la surface, laissez encore pendant 2-3 minutes puis sortez-les à l’aide d’un écumoir.
  5. Passez-les rapidement sous l’eau froide afin d’arrêter la cuisson, égouttez bien.
  6. Confectionnez les brochettes en enfilant trois ou quatre dango par pic en bambou, en leur centre.
  7. Faites chauffer une poêle ou votre grill (j’utilise la poêle/grille Ikea).
  8. Faites griller les brochettes, sans oublier de tourner régulièrement.

  9. Faites la sauce. Mettez l’eau, le sucre, la sauce soja et le mirin dans une casserole. Portez à ébullition.

  10. Mixez la fécule avec un peu d’eau froide avant de l’ajouter au mélange dans la casserole. Remuez jusqu’à épaississement.

  11. Débarassez vos brochettes sur un plat de service puis nappez-les avec la sauce caramel de soja. Comme vous le voyez, vous pouvez également en agrémenter certaines d’anko (la pâte de haricots rouges sucrée, qui me rappelle un peu la purée de marrons).

Notes

Si vous ne trouvez pas de pâte de haricots rouges sucrée mais que vous voulez essayer ce mariage, vous pouvez sortir des sentiers battus et essayer avec de la purée de marrons.

Ne vous découragez pas si cela prend du temps: cela en vaut vraiment l’effort !

PS: cette note, d’abord publiée en 2008, a été mise à jour en 2018.

Porridge d’avoine, de trois façons

Les petits-déjeuners et moi ne sommes en général pas tellement amis…

Il faut savoir que les petits-déjeuners (ou tout simplement “déjeuners” ici au Québec)

Ma fille aînée fut pour quelques temps obsédée par les “overnight oats“. Nous en avons essayé plusieurs avec plus ou moins de succès. Leur avantage: nous les préparons le soir, les mettons au frais pour la nuit, et c’est prêt pour le lendemain matin. Cependant, il fait de plus en plus froid ici au Québec et un déjeuner chaud m’emballe plus que quelque chose de froid…

C’est alors que j’ai fait mes recherches afin de devenir amie avec le porridge d’avoine.

L’avantage, c’est que c’est une repas copieux qui me remplit jusqu’à l’heure du midi (je mange souvent vers 13h). On peut le modifier comme on veut en gardant la meme base: avoine + layt d’amande + demie banane + datte.

Porridge à l’avoine

Type de plat Petit-déjeuner, Sucré
Temps de préparation 5 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Temps total 10 minutes
Portions 1 personne

Ingrédients

  • 1/4 tasse avoine à cuisson rapide = env. 30g
  • 1/2 tasse boisson végétale = 125ml, maison c’est meilleur
  • 1/2 banane
  • 1 datte Medjool, dénoyautée
  • Fruits frais au choix
  • 1 cuiller à soupe noix concassée au choix
  • 1 cuiller à café cassonnade facultatif
  • 1 cuiller à café purée d’oléagineux mon go-to est la purée d’amande

Instructions

  1. Dans une petite casserole, mettez l’avoine avec la boisson végétale de votre choix, la datte coupée en petits morceaux et la demie banane écrasée.

  2. Mettez sur le feu à moyenne température. L’avoir cuira entre 5 et 8 minutes, mélangez régulièrement afin d’éviter que cela n’accroche à votre casserole. Gardez un oeil dessus.

  3. Pendant ce temps, préparez vos fruits. Coupez-les en deux. J’aime un mélange de raisins frais avec des morceaux de framboises et de bleuets sauvages (ces deux derniers surgelés lorsque hors saison). Mais utilisez les fruits que vous aimez.

  4. Une fois l’avoine cuit, transférez-le dans votre bol. Ajoutez la cassonnade (optionnelle, goûtez puis décidez) et mélangez bien.

  5. Disposez les fruits sur une moitié de votre bol. Les noix de l’autre.

  6. Dégustez.

Notes

Voici deux variations que j’apprécie de temps à autre:

Porridge au chocolat

Ajoutez 1 cuiller à café de cacao non sucreé en poudre avec l’avoine, la boisson végétale, la datte et la banane. Au moment de servir, je remplace la cassonnade par du miel liquide (il aidera à équilibrer l’amertume apportée par le cacao). Ajoutez des noisettes concassées au lieu des noix. Rajoutez du beurre de cacahuère au lieu de la purée d’amande. Et les fruits de votre choix.

Porridge au layt d’or

Au lieu du cacao en poudre, ajoutez une cuiller à café du mélange pour layt d’or (fait maison, ou j’aime personnellement celui de la marque Botanica Health).

 

Autres variantes possibles

J’aime changer la boisson végétale: ma préférée reste le layt d’amande que je fais une fois par semaine, mais pourquoi pas du layt de cajou, du layt de coco etc.

  • On peut également rajouter une cuiller de yahourt afin que cela soit encore plus crèmeux.
  • Jouez avec les beurres d’oléagineux que vous utilisez: amandes, cajou+noix de coco, arachide… c’est la petite touche qui fait toute la différence (et c’est une bonne source de gras).
  • Changez les fruits: frais ou surgelés, prenez-les de saison si possible. Osez les différentes combinaisons possibles.
  • Pacanes, noix de Grenobles, noisettes, amandes… les fruits à coque offrent une note croustillante vraiment agréable !

Que mangez-vous le plus pour le petit-dèj ? Vous aimez le porridge en général ? Laissez-moi vos idées en commentaire 🙂