Mitarashi-Dango, un dessert japonais surprenant, l’histoire d’une obsession.

NOTE: cet article fut d’abord publié sur mon précédent blog, en 2008. Voici la version mise à jour.

Mon coup de coeur culinaire sucré de l’année… pour le moment, rien ne le surpasse dans mon top5 des découvertes.
Je vous en ai brièvement parlé lorsque je vous ai raconté mon kidnapping.

Le mitarashi-dango (みたらしだんご, prononcé “mitalachi-dane’go” (mais sans insister sur le “ne” comme on le ferait dans la partie Sud de notre bel hexagone) est un dessert composé de deux éléments: d’un côté les dango (だんご), aussi appelés mochi, qui sont des boulettes réalisées à partir d’un mélange de farine de riz (joshinko) et de farine de riz gluant (shiratamako) avec de l’eau chaude. Ni plus, ni moins. Il existe cependant deux façons pour les préparer, une un peu plus enquiquinante que l’autre, vous me connaissez j’ai choisi la solution de facilité. Vous pouvez pré-cuire la pâte à la vapeur, puis la frapper (oui oui) au mortier et pilon avant de confectionner les boulettes que l’on cuit ensuite à l’eau, ou alors zapper cette étape et faire directement les boules que l’on cuit à l’eau.
De l’autre côté, le mitarashi, qui est le nom de la sauce qui nappe les dango: c’est une sorte de caramel à la sauce soja. Elle a une consistance sirupeuse et est un pur délice. La sauce soja dans un dessert peut surprendre et vous serez sans doute réticent, mais je vous promets que c’est parfois bon d’aller au-delà de ses préjugés, et de goûter.

Continuer la lecture de « Mitarashi-Dango, un dessert japonais surprenant, l’histoire d’une obsession. »

Nous avons testé Kinton Ramen à Laval

Parfois, la vie nous apporte de petits joyaux inattendus. C’est ce qui s’est passé avec la découverte de Kinton Ramen.
Je vais vous avouer quelque chose: la nourriture japonaise à Vancouver est en général délicieuse et souvent peu dispendieuse. Depuis notre arrivée au Québec, je n’ai trouvé que deux endroits proposant de bons sushis et plats japonais.
Nous y sommes allés

Continuer la lecture de « Nous avons testé Kinton Ramen à Laval »

Agedashi-dôfu, tofu frit en bouillon parfumé

(Note: cet article fut d’abord publié en 2009 alors que ce blog portait le nom d’ABC-Cooking)

Ce bouillon résume pour moi un des meilleurs mariage de saveurs du Japon: le mélange sauce soja/dashi*/mirin/sucre/gingembre !

Aujourd'hui, je cuisine Japonais

J’ai découvert cette recette dans l’excellent livre d’Harumi Kurihara: Aujourd’hui, je cuisine japonais (oui, encore lui ! Mais comme je l’ai trouvé à la bibliothèque (en anglais, cependant) près de chez moi, j’ai noté plusieurs recettes et vous en reparlerai donc).
Je ne possède donc malheureusement pas ce livre, mais mon amie Sophie me l’avait apporté afin que je le feuillette lors de sa visite à Toulouse la première fois. Elle savait bien que j’y trouverai mon bonheur (je lui avais dit feuilleter le livre à chaque visite en librairie, mais toujours prise par le temps ne jamais l’avoir regardé en profondeur).

Continuer la lecture de « Agedashi-dôfu, tofu frit en bouillon parfumé »

Nori tori karaage: bouchées de poulet frites au nori

(Note: cette recette fut au préalable publiée en Novembre 2009 sur la précédente version de ce blog)

Le “chicken karaage” est un HIT à la maison (et comme ça, vous aurez enfin une photo de ce à quoi cela ressemble). Je sais que si j’en fais, il sera dévoré en moins de temps qu’il n’en faut pour dire “nori” 😉

Pour changer un peu, j’ai fait une recette trouvée dans le livre Yoshoku (vous savez, les recettes japonaises inspirées de notre cuisine occidentale).

Continuer la lecture de « Nori tori karaage: bouchées de poulet frites au nori »

The Japanese Kitchen, de Kimiko Barber; ou comment accomoder les ingrédients Japonais

(Note: cet article fut publié en 2009 alors que mon blog s’intitulait Nos P’tites Magies)

Je suis faible… j’ai encore craqué ! Pourtant il y a de quoi dissuader lorsque l’on voit le prix des livres de cuisine ici (pour le moment, je n’en ai pas trouvé à moins de $25 canadiens). Mais il en faut plus que cela pour m’arrêter !

Sushi, Préparations et Recettes

Mon dernier achat de livre de cuisine se tourne évidemment vers la cuisine Japonaise.
Je vous ai déjà parlé de Kimiko Barber car j’ai son excellent livre sur les sushi (que je vous recommande toujours autant, c’est un de mes livres préférés).

The Japanese Kitchen

Celui-ci s’intitule “The Japanese Kitchen: A Book Of Essential Ingredients With 200 Authentic Recipes“.

Continuer la lecture de « The Japanese Kitchen, de Kimiko Barber; ou comment accomoder les ingrédients Japonais »