The Japanese Kitchen, de Kimiko Barber; ou comment accomoder les ingrédients Japonais

(Note: cet article fut publié en 2009 alors que mon blog s’intitulait Nos P’tites Magies)

Je suis faible… j’ai encore craqué ! Pourtant il y a de quoi dissuader lorsque l’on voit le prix des livres de cuisine ici (pour le moment, je n’en ai pas trouvé à moins de $25 canadiens). Mais il en faut plus que cela pour m’arrêter !

Sushi, Préparations et Recettes

Mon dernier achat de livre de cuisine se tourne évidemment vers la cuisine Japonaise.
Je vous ai déjà parlé de Kimiko Barber car j’ai son excellent livre sur les sushi (que je vous recommande toujours autant, c’est un de mes livres préférés).

The Japanese Kitchen

Celui-ci s’intitule “The Japanese Kitchen: A Book Of Essential Ingredients With 200 Authentic Recipes“.

Une véritable encyclopédie des ingrédients utilisés en cuisine Japonaise; il en détaille une centaine. Chacun est accompagné de photos (en couleurs) ainsi que d’au moins une recette.

Kimiko Barber commence évidemment par le riz mais n’oublie pas l’histoire, la religion et tout ce qui fait la richesse du Japon.

Dans ce livre figurent des ingrédients dont je ne soupçonnais même pas l’existence, comme l’hijiki qui est une plante marine (par exemple).

Pour chaque ingrédient, l’auteure nous indique d’où il provient (si c’est une plante comment elle pousse…), les bénéfices pour notre santé, les utilisations culinaires, à quoi cela ressemble, comment le conserver et la ou les recettes.

Le livre comprend une première partie introductive d’une vingtaine de pages.

Le livre est organisé par famille d’ingrédients afin de mieux s’y retrouver:

  • Rice and beans
  • Noodles
  • Vegetables
  • Mushrooms
  • Tofu & Tofu products
  • Seaweed & Seaweed products
  • Fish & Shellfish
  • Fish roes, product & pastes
  • Meat &Poultry
  • The store cupboard
  • Fruits & Nuts
  • Herbs & Spices
  • Sauces & Seasonnings
  • Drinks & Confectionery

Suite à quoi Kimiko Barber nous propose des adresses utiles et un index de plusieurs pages.

Le seul point négatif qui peut être un frein pour certain(e)s est que le livre est en anglais. Je ne lui ai pas trouvé de traduction française pour le moment (si?). On le trouve évidemment sur Amazon.

Excellent investissement 🙂 Décidément, Kimiko Barber est en voie de devenir ma meilleure alliée dans mon but vers la cuisine japonaise !

15 réponses sur “The Japanese Kitchen, de Kimiko Barber; ou comment accomoder les ingrédients Japonais”

  1. J’ai longtemps feuilleté le 1er à L’atelier des Chefs mais finalement je ne l’ai jamais acheté … Tu es une vilaine tentatrice !!!
    Bises.

    Ps : j’ai ton salad shaker et ton livre … 😉

    1. Héhé franchement, n’hésite plus car le premier est vraiment fabuleux. Tu me fais confiance ? 😉

      PS: super! je te prépare le tiens asap.

  2. celui sur les sushis, je l’ai, et je l’adore. c’est vraiment ce livre que je conseillerais aussi, à absolument tout le monde, débutants ou non. le jour où j’aurai essayé toutes les recettes sera un jour de fête…
    l’autre a l’air pas mal. je me suis acheté la cuisine japonaise, d’emi kazuko, et il correspond pas mal à ta description : pour commencer, 125 pages sur les ingrédients, la culture culinaire et alimentaire japonaise, et tout. et ensuite, les recettes, du simple et du compliqué.

    1. Le livre d’Emi Kazuko (dont j’ai parlé il me semble) est ma “Bible”. Mais les deux sont différents, vraiment. Ils se complètent très bien d’ailleurs.

  3. Je viens d’acheter “The Chopsticks Diet” du même auteur et cela donne plein d’idée. Le probleme c’est que c’est en anglais.

  4. Il est bien ? Je l’ai vu sur Amazon et il m’a tenté mais ne sachant pas s’il était chouette ou non j’ai commandé autre chose.
    Dis m’en plus 🙂
    PS: ça va ?

  5. J’adore la cuisine japonaise moi aussi, d’ailleurs je pars dans quelques jours la goûter sur place et je piaffe d’impatience! Heureusement qu’il y a de bons livres pour en profiter chez soi 😉

    1. Je trouve que c’est de l’anglais basique, il faudrait que je montre une photo pour que vous vous fassiez une idée; je fais ça dès que possible.

  6. passion, passion quand tu nous tiens…

    un passage pour un petit coucou.

    j’ai fait un tour dernièrement Chez Toraya Paris …j’ai eu une ptite pensée pour toi ( seul blog de cuisine japonaise que je connaisse…)

    bises

  7. J’aime beaucoup la cuisine japonaise. J’en avais fait connaissance grâce à l’une de mes élèves japonaises. Elle est magnifique. le plaisir de l’oeil est aussi important que le plaisir du palais. Je reviendrai visiter ton blog que je découvre maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *